Soutenez l’Accorderie de Grenoble !

Un réseau solidaire pour améliorer les conditions de vie de tous
  • Pictures 1532956014
  • Pictures 1532956023
  • Pictures 1532956104

L'Accorderie et ses projets

Ce mot étrange, Accorderie, a été inventé par les Québécois. Il désigne un système solidaire d’échange de services entre les habitants d’un territoire. La grande originalité de ce réseau local d'entraide est d'utiliser une monnaie-temps, et non pas l'euro ou tout autre monnaie : une heure de service offert vaut une heure de service reçu, quels que soient les services.
Grâce à ce principe égalitaire qui permet à chacun d'accéder aux services les plus divers, une Accorderie peut améliorer les conditions de vie de tous. Elle apporte un mieux-être, un gain de pouvoir d’achat, ou un gain de temps pour les plus occupés !

Les membres d'une Accorderie s'appellent les accordeur-e-s. Ils viennent de tous les milieux sociaux. Les échanges sont autant d’occasions de rencontres et de bons moments à deux ou en groupe, car de nombreuses activités collectives sont aussi proposées.

L’Accorderie de Grenoble a ouvert en 2014. Tous les habitants de la métropole grenobloise, et au-delà, peuvent s'y inscrire. Le nombre d'adhérents augmente chaque année d'une centaine de personnes, le réseau s'étend petit à petit et la diversité des services proposés est toujours plus grande.

En 2018, les principaux objectifs sont :

- le développement géographique du réseau d’entraide sur l’ensemble de l’agglomération ;

- le soutien aux activités collectives : ateliers bien-être, cuisine, bricolage, jardinage, non gaspillage ;

- l’aménagement du local : construction d’une nouvelle cuisine ;

- et, toujours, la dynamisation des échanges individuels entre les habitants, afin de renforcer et étendre ce réseau solidaire d’entraide.

 

À quoi servira votre financement ?

L’adhésion à l’association est gratuite. Il est même offert 15 heures à tout nouvel inscrit. L’association n’a donc pas d’autofinancement et dépend des soutiens extérieurs pour payer le loyer de son local ou rémunérer la personne chargée de l’accueil et de l’animation.

L’Accorderie reçoit des subventions publiques, mais elles sont à la baisse. Dans ce contexte, les dons permettent de renforcer son autonomie financière et de diversifier les provenances des soutiens.