Connexion

Covid-19 et Les Accorderies : aidez-nous à poursuivre nos missions !

Au centre des quartiers et des villages, les Accorderies redoublent d'efforts et de créativité pour permettre à chacun-e de mieux vivre cette situation et de trouver leur place d'acteur-rices dans cette nouvelle forme de société temporaire. En effet, alors que cette crise sanitaire nous surprend par son ampleur et ses conséquences ; l'isolement social et les précarités, elles, ne cessent pas pour autant. Pire encore, elles deviennent des facteurs aggravant qui pénalisent les personnes concernées.

  • Accordeurs mobilises 2
  • exemple 11
  • exemple 7
  • exemple 8
  • exemple 9
  • Masques cachan 3

L'Accorderie et ses projets

Aidez les Accorderies à faire face aux besoins liés à la crise du Covid-19

Maintenons nos actions de lutte contre la précarité et l’isolement !

Avant cette crise sanitaire et sociale sans précédent, 1 personne sur 10 indiquait souffrir de l'isolement.

Ils sont désormais bien plus...respectant les consignes sanitaires au détriment de leur équilibre personnel, souffrant en silence entre leurs murs.  Or au-delà des biens matériels de première nécessité, la souffrance morale, les fractures sociales, peuvent causer à terme tout autant de mal. 

Plus que jamais, les solidarités locales concrètes sont nécessaires, prendre le temps de passer du temps à recréer et à soutenir le lien social est à la fois une gageure en période de distanciation sociale obligatoire mais aussi une nécessité pour préserver notre société. 

Les Accorderies sont des associations qui utilisent un système d’échanges de services par le temps pour tisser durablement des liens entre les habitant-es d'un territoire et favoriser la rencontre et la mixité sociale. Alors, depuis le début du confinement, une seule priorité : maintenir et même développer les activités de l’Accorderie à distance, pour soutenir les liens actifs entre les Accordeur-es.  

« De nouvelles formes de solidarité sont possibles en cette période, allons-y ! » (Accorderie de Cusset, Allier)

 

Plus que jamais, notre système d'échanges et de liens, créatif et joyeux, fait ses preuves ! 

Depuis le début des mesures de confinement, si les locaux, ces 37 "maisons des Accordeur-es", sont fermés, le quotidien des Accorderies, lui, continue, se réinvente, et confirme notre utilité pour maintenir les liens au-delà des distances, des angoisses et des portes closes.  

 

Quelques exemples issues du foisonnement d’idées, d’inventions, d'échanges de services possibles dans le respect des consignes sanitaires mais surtout des personnes :

 

besoin dun service

 

  • Nous répondons aux besoins de service de première nécessité avec des propositions de services de courses, de transports de personnes, de lessive, de garde d’enfants pour les plus isolé-es ou dans l’urgence

 

  • Nous luttons contre les conditions matérielles de mise à l'écart des personnes vulnérables avec la mise à disposition des outils informatiques pour celles et ceux qui n’ont pas le matériel adéquate à la maison ; par l’impression des documents de cours pour les enfants des environs...  

 

  • Nous mettons en place des chaînes d’appels entre Accordeur-es (jusqu’à 400 Accordeur-es par Accorderie appelé-es par d’autres Accordeur-es) et des permanences virtuelles d’Accorderie pour remplacer les permanences physiques – afin de récréer les cafés papotes et les moments conviviaux, 

« Je tiens à remercier l’Accorderie de Chambéry, il y a deux jours j’ai reçu un appel d’une accordeure qui prenait de mes nouvelles dans ce contexte de confinement, merci » 
[Accordeur – Chambéry]

 

ateliers virtuels

 

  • Nous mettons en place des ateliers collectifs à distance (gym, écriture créative sur la notion de confinement, cuisine, soutien informatique, conteur !) à de premiers projets communs pour l’après confinement construits entre Accordeur-es (Exemples : expo-photo des intérieurs confinés des Accordeur-es, une grande fête dans le jardin de l’Accorderie, origami géant…)   

 

  • Nous sommes mobilisées sur la confection et livraison de masques sur les marchés ou dans les CHU et Ehpad, pour les collectivités locales, et nous prenons notre plume pour établir des correspondances avec les patients et personnels des hôpitaux ou des Ehpad

 

  • Nous participons aux actions partagées avec d’autres acteurs du territoire et répondons aux appels du gouvernement et des autres grandes associations d’action sociale pour se mobiliser en tant qu’acteur de lutte contre l’isolement et mutualiser les besoins de bénévolat via les accordeur-es mobilisé-es.

 

Tout ceci ne peut avoir lieu que grâce à la mobilisation des équipes des Accorderies, Accordeur-es impliqué-es et salarié-es.

Mais aussi de votre soutien !

 

 

Le collectif

Les 37 Accorderies de France sont des associations lois 1901 créées, gérées et développées par et pour les accordeur-es, des habitant-es désireux-ses de participer à une nouvelle façon de faire société, en lien avec les autres acteur-rices de l'action sociale du territoire, collectivités et associations ! 

En s'appuyant sur la mise en place d'un système d'échanges de services par le temps, où tou-tes sont riches de 24 heures par jour, les Accorderies redonnent une valeur aux solidarités naturelles, et proposent un cadre de confiance pour retisser des liens locaux, concrets, égalitaires entre les habitants d'un même territoire. 

 

Pour plus d'informations : http://www.accorderie.fr/ ; contact@accorderie.fr  

À quoi servira votre financement ?

Nous avons besoin de vous pour continuer d’agir !

Votre don est indispensable pournous permettre d'agir avec et pour tout le monde dans les prochaines semaines :  continuité des activités, matériel de prévention et de protection, renforcement des équipes, transport, achats de matériel informatique.

  • 10 € (soit 3,4 € après réduction fiscale) permettent l’achat des matériaux et la confection de 10 masques, distribués aux Accordeur-es mais aussi aux habitant-es des territoires de nos Accorderies
  • 50€ (soit 17€ après réduction fiscale) permettent l’achat d’un abonnement à deux systèmes de visio-conférence pendant deux mois, l’un en visio, l’autre en audio. Complémentarité essentielle pour maintenir le lien avec tous-tes les Accordeur-es, y compris celles et ceux que la fracture numérique laisse en marge de ce confinement
  • 100 € (soit 34 € après réduction fiscale) permettent l'achat du matériel de protection (masque, gel hydroalcoolique, etc.) nécessaire lors de la réouverture de nos Accorderies, lieux de vie et de rencontres indispensables pour penser le vivre-ensemble à l’heure de l’après confinement.

Les dons permettront une continuité de salaire et d'action pour et par les équipes de terrain, les Accorderies étant de petites structures associatives, durement touchées par les délais de paiement des partenaires et par les suites incertaines de cette crise sociétale. 

 

Nous avons besoin de votre soutien pour que les actions des Accorderies continuent, pendant et au-delà du confinement !

 

Nota Bene : si votre don est à destination d'une Accorderie en particulier, merci de nous l'indiquer ! 

 

« Je me sens moins seule, car nous vivons, même à distance des effets similaires. Les voix du dialogue restent en moi comme des petits points lumineux qui clignotent dans ma tête, des présences invisibles bienveillantes. » [Journal de Bord – Accordeure - Biarritz]